Jean-Louis Touraine

Nous étions près de 50 000 dans les rues de Lyon ce jeudi pour protester contre la politique inégalitaire du gouvernement.

Agir VRAIMENT contre la crise

mercredi, 28 janvier 2009 00:00

J'ai présenté à la presse, aux côtés de Jacky Darne, responsable du PS du Rhône, et de mes collègues parlementaires, le projet du Parti socialiste pour lutter contre la crise. Nous proposons de mesures simples mais efficaces pour lutter contre les inégalités dans notre pays :

Manifestation pour l'éducation

lundi, 24 novembre 2008 00:00

J'ai participé jeudi dernier au mouvement de soutien à l'Education nationale. A Lyon, nous étions environ 10 000 à défiler de sur la rive gauche. La raison de ce mouvement social ? Le gouvernement prévoit la suppression de 13 500 postes à la rentrée 2009. Inutile de préciser les effets néfastes d'une telle suppression : classes surchargées, professeurs débordés, élèves livrés à eux-mêmes etc.

Ce jeudi 22 mai, j'ai rendu visite à la classe de CM2 de l'école Jean Giono dans le 8ème arrondissement.

Monsieur Thevenin, directeur de l'école et professeur de cette classe, sélectionnée pour représenter la troisième circonscription au Parlement des Enfants le 7 juin, m' a invité à animer une matinée « parlementaire » avec les élèves. Nombreuses ont été les questions sur le rôle et les fonctions du député, le fonctionnement de l'Assemblée nationale, les relations avec le Gouvernement, le Sénat (la « navette » a suscité beaucoup de curiosité). L'échange, qui s'est prolongé bien au-delà de la sonnerie annonçant la récréation, montre le vif intérêt porté aux institutions par ces citoyens en herbe.

Franchises médicales

mercredi, 23 janvier 2008 00:00

Question au Gouvernement

Madame la Ministre, Le Conseil National de la Résistance a créé en 1945 la Sécurité Sociale, bel ouvrage de solidarité nationale qui a permis à la France de se hisser au niveau de 1er pays du monde en terme de santé pour tous, à la fin du XXème siècle. Ce système est mis à mal par vos diverses mesures dont la plus emblématique est l'instauration de taxes pour les malades, ce que vous appelez des « franchises médicales ». Fini le beau principe de la cotisation de chacun en fonction de ses moyens et du bénéfice pour tous selon leurs besoins. Certes, vous gardez le nom « sécurité sociale » mais vous le videz de son sens en transférant vers l'Assurance privée une grande partie de son activité. C'est ce que j'appelle l'apoptose de la sécurité sociale, sa mort programmée.

Publié dans Questions en Séance
Page 3 sur 3
 

bt-fil-blancbt facebookbt dailymotionbt flickrbt feedbt-fil-blanc

2013 © Jean-Louis Touraine. Tous droits réservés.