Jean-Louis Touraine

07 Nov

Lutte contre le tabagisme : évaluation des politiques publiques

J'ai été nommé co-rapporteur d'une mission parlementaire d'évaluation de la politique de lutte contre le tabagisme.

Avec 60 000 décès par an, le tabac est la première cause de mortalité évitable en France, soit autant de morts que l'alcool, les accidents de la route, le sida, les suicides, les homicides et les drogues illicites réunis.

Outre le drame humain, le coût financier est également important. Le tabac coûterait chaque année 47 milliards d'euros à la société française, soit l'équivalent de 3 % du produit intérieur brut.

Pour lutter contre ce fléau, nous savons que de nombreux leviers peuvent être activés : fiscalité et prix du tabac, réglementation de la consommation (publicité, consommation dans les lieux publics, vente aux mineurs, modes de conditionnement), éducation à la santé, prévention et suivi sanitaire. Ce sont précisément ces leviers qu'il nous convient d'évaluer dans le cadre de cette mission.

Nous auditionnons actuellement de nombreux acteurs (des associations de lutte contre le tabagisme, mais aussi des industriels et commerçants du tabac par exemple), l'objectif étant de présenter au mois de janvier un rapport au Comité d'évaluation et de contrôle des politiques publiques (CEC).

Les travaux sont particulièrement concentrés sur l'analyse sur l'évaluation de politique de lutte contre le tabac en direction des jeunes.

Je souhaite poursuivre mes travaux en 2013 en travaillant sur d'autres chantiers en rapport avec la lutte contre le tabagisme comme la mise en place de paquets de cigarettes neutres, mais aussi la lutte renforcée contre la fraude et les trafics de produits issus du tabac.

Dernière modification le mercredi, 12 décembre 2012 16:11
 

bt-fil-blancbt facebookbt dailymotionbt flickrbt feedbt-fil-blanc

2013 © Jean-Louis Touraine. Tous droits réservés.