Jean-Louis Touraine

Toute l'Actualité

Les Français ont besoin d'actions fortes en ces temps de crise. Afin que les plus démunis ne soient pas les premières victimes de la récession économique, c'est notre devoir, en tant que parlementaires, de réfléchir à des mesures efficaces, porteuses de progrès social. Mais ne nous trompons pas, si la technique de l'emprunt national paraît séduisante, sa mise en œuvre s'avère problématique.

En savoir plus...

Vous étiez un peu plus d'une soixantaine vendredi dernier en mairie du 3ème pour échanger avec moi sur les questions de bioéthique, dans un contexte où les parlementaires préparent la révision des Lois Bioéthique.

En savoir plus...

Nous étions 10 000 à marcher ce samedi dans les rues de Lyon pour la 14ème marche des fiertés lesbiennes, gaies, bi et trans. Le mot d'ordre de cette année était le suivant : "Respectons la transidentité, refusons la transphobie".

En savoir plus...

Le résultat de la réforme constitutionnelle du 23 juillet 2008

Le lundi 22 juin à 15h, le Président de la République, M. Nicolas Sarkozy, va s'adresser au Parlement réuni en Congrès pour la première fois depuis la réforme constitutionnelle du 23 juillet 2008. Cette réforme, dans son article 18 sur la communication du Président avec le Parlement, dispose en effet que « Le Président peut convoquer le Congrès du Parlement Français pour faire une déclaration.

En savoir plus...

Je vous invite à participer à une conférence-débat que j'animerai sur le thème :"Bioéthique : de l'embryon à la fin de vie en passant par les cellules souches, les mères porteuses et les greffes".

En savoir plus...

Depuis quelques années, l'hôpital public est de plus en plus malade. Les récentes mesures n'ont rien amélioré, bien au contraire. (Protestations sur de nombreux bancs du groupe UMP.) Aujourd'hui, l'hôpital a besoin d'une réforme basée sur la solidarité. Or vous nous proposez une réforme peau de chagrin : réduction des capacités, des objectifs, des moyens et des personnels de l'hôpital. Malgré les dénégations répétées du Gouvernement, il y a bien diminution des personnels, notamment des personnels soignants : plus d'un millier à l'AP-HP, des centaines dans chacun des grands CHU, sans parler des hôpitaux généraux, eux aussi soumis à la pénurie. L'objectif, énoncé à voix basse, est bien, malheureusement, de réduire de 20 000 le nombre de postes de personnels hospitaliers. Il en résultera une diminution de l'accès des patients à l'hôpital, ainsi qu'une diminution de la qualité et de la sécurité des soins.

En savoir plus...
 

bt-fil-blancbt facebookbt dailymotionbt flickrbt feedbt-fil-blanc

2013 © Jean-Louis Touraine. Tous droits réservés.