Jean-Louis Touraine

15 Mar

M. Jean-Louis Touraine attire l'attention de Mme la ministre de l'économie, des finances et de l'industrie sur les conséquences de la suppression de l'allocation en faveur des demandeurs d'emploi en formation (AFDEF). Ainsi, jusqu'au 1er janvier 2011, cette allocation, instituée par le décret n° 2009-458 du 22 avril 2009, permettait, à expiration des droits à l'allocation d'aide au retour à l'emploi (ARE), d'indemniser les personnes achevant une formation qualifiante en vue d'accéder à un emploi.

La suppression de l'AFDEF restreint dès lors le champ des reconversions professionnelles offertes aux demandeurs d'emploi, d'autant plus que cette disposition, votée en pleine crise économique, se trouve en complète contradiction avec le discours en faveur du développement de la qualification, la formation tout au long de la vie et la sécurisation des parcours professionnels. Elle concourt à maintenir dans la précarité un public en décalage avec les besoins du monde du travail. En effet, de nombreux secteurs (social et médico-social entre autres) restent en flux tendu du fait des difficultés de recrutement de professionnels qualifiés. Il lui demande de bien vouloir le renseigner sur les actions qu'elle entend entreprendre afin de permettre l'accompagnement des demandeurs d'emploi dans leur démarche de réinsertion professionnelle par le biais d'une formation professionnelle qualifiante.

(En attente de la réponse de la ministre)

 

bt-fil-blancbt facebookbt dailymotionbt flickrbt feedbt-fil-blanc

2013 © Jean-Louis Touraine. Tous droits réservés.