Jean-Louis Touraine

07 Jui

Journée mondiale sans tabac : La France récompensée pour la mise en œuvre du paquet neutre

Le 31 mai, dans le cadre de la journée mondiale sans tabac, à l’invitation de deux associations européennes engagées en faveur de la lutte contre le tabagisme, l’European Respiratory Society et le Réseau européen pour la prévention du tabagisme, je me suis rendu à une conférence sur le paquet neutre à Bruxelles. A cette occasion j’ai reçu une récompense au nom de la France pour son volontarisme en matière de lutte contre le tabagisme et la mise en œuvre du paquet neutre, dont la fabrication a débuté le 20 mai dernier.

J’ai pu revenir sur la nécessité d’agir contre ce carnage sanitaire et financier dont est responsable le tabac. La situation en France est dramatique : nous enregistrons un taux de fumeurs parmi les plus élevés d’Europe. En effet, un tiers de la population adulte fume, 40% des jeunes de 17 ans sont des fumeurs réguliers, et les femmes sont nombreuses à continuer de fumer pendant la grossesse. Pire encore, le tabac demeure la première cause de mortalité évitable avec près de 80 000 décès par an. Sur le plan financier, on estime à 26 milliards d’euros annuels les dépenses sanitaires liées à la consommation de tabac. C’est trois fois le déficit de la Sécurité sociale.

Je suis aussi revenu sur l’adoption du paquet neutre, mesure que j’avais moi-même proposée en décembre 2011 au travers d’une proposition de loi qui n’avait, à l’époque, pas recueilli l’adhésion des parlementaires. Le parcours législatif a été très difficile en raison du puissant lobbying exercé par les industriels du tabac et les buralistes sur des parlementaires, parfois sensibles à leurs arguments. L’enjeu est pourtant essentiel. Il s’agit de casser l’image trop positive du tabac en s’attaquant directement aux stratégies marketing des industriels du tabac dont nous connaissons la redouble efficacité et les sommes astronomiques qu’elles représentent. Ces stratégies ciblent majoritairement les jeunes, les femmes, et les chômeurs, catégories désormais les plus touchées par la consommation de tabac. Pour preuve, plus de 200 000 enfants tombent chaque année dans le piège de la cigarette et de l’addiction. Le paquet neutre est donc l’outil le plus efficace pour diminuer l’attractivité du produit et augmenter l’efficacité et la visibilité des avertissements sanitaires.

Enfin, si le programme de lutte contre le tabagisme comporte des mesures ambitieuses, il reste trop timide par certains aspects. En effet, je pense que le paquet neutre ne pourra être pleinement efficace que s’il est accompagné d’une hausse significative du prix du tabac et d’une convergence fiscale au niveau européen. Je suis aussi revenu sur la proposition que j’avais faite à l’occasion du débat parlementaire, celle d’une interdiction de la vente de cigarettes aux personnes nées au XXIème siècle. Je suis convaincu que cette mesure sera un jour adoptée, comme le paquet neutre qui ne rencontrait pas d’écho il y a encore peu. C’est alors que nous pourrons sérieusement envisager d’atteindre l’objectif de moins de 10% de fumeurs dans la population. Quant au paquet neutre, l’idée fait son chemin en Europe. Alors que l’Irlande et la Grande-Bretagne viennent à leur tour de l’adopter, plusieurs Etats s’apprêtent à faire de même comme la Hongrie, la Norvège, ou encore les Pays-Bas.

Dernière modification le jeudi, 09 juin 2016 13:15
 

bt-fil-blancbt facebookbt dailymotionbt flickrbt feedbt-fil-blanc

2013 © Jean-Louis Touraine. Tous droits réservés.