Jean-Louis Touraine

01 Oct

Programme national de réduction du tabagisme: un plan ambitieux

Jeudi dernier, la Ministre des Affaires sociales et de la Santé a dévoilé le Programme national de réduction du tabagisme qui fait suite à la présentation du Plan cancer 2014-2019 en février dernier par le Président de la République. Je me félicite des efforts déployés par le Gouvernement pour lutter contre ce fléau qui tue chaque année 73 000 personnes en France, d'autant plus que ce plan ambitieux reprend largement les propositions que j'ai pu formuler par le passé.


En effet, comme vous le savez, j'ai été le co-rapporteur d'une mission parlementaire d'évaluation de la politique de lutte contre le tabagisme avec mon collègue Denis Jacquat. Celle-ci avait donné lieu à un rapport que nous avions remis, en février 2013, au Ministère de la Santé. En ce sens, j'accueille avec satisfaction les annonces formulées par la Ministre. Pour la première fois, cette lutte repose sur l'activation de tous les leviers nécessaires à la mise en place d'une politique efficace. Dans cette perspective, le Gouvernement entend atteindre l'objectif ambitieux de 95% de jeunes non-fumeurs d'ici 20 ans.


Je me réjouis, en premier lieu, de l'instauration du paquet neutre, mesure que nous avions préconisée dans notre rapport. La standardisation des paquets de cigarettes permet de réduire l'attractivité des produits du tabac – notamment pour les neo-fumeurs- et d'améliorer l'efficacité des avertissements sanitaires. Mais le paquet neutre ne saurait se suffire à lui-même. C'est pourquoi, je salue l'initiative du Gouvernement d'accompagner sa mise en place d'une interdiction de toute publicité en faveur des produits tabagiques, de la diffusion d'une grande campagne de communication et d'un renforcement des contrôles de l'interdiction de vente aux mineurs.


En juillet dernier, mon collègue Denis Jacquat et moi-même nous étions engagés en faveur d'une interdiction de la cigarette au volant en présence de femmes enceintes et de mineurs. L'annonce de la Ministre de la Santé d'interdire de fumer dans les véhicules transportant des mineurs de moins de douze ans va dans ce sens, de même que celle prohibant la cigarette dans les aires de jeux pour enfants.


Enfin, la volonté du Gouvernement d'associer tous les acteurs à cette lutte est également un engagement que j'appelais de mes vœux. Il était, en effet, d'une grande nécessité de renforcer l'accompagnement à l'arrêt du tabac en impliquant l'ensemble des professionnels de santé et de rendre plus accessible l'aide au sevrage par un meilleur remboursement des substituts nicotiniques.


A l'heure où un fumeur sur deux meurt du tabac, il était indispensable de prendre des décisions ambitieuses afin de répondre efficacement à cet enjeu de santé publique. Pour cette raison, soyez assurés que je serai particulièrement attentif à la mise en application de ces mesures et aux résultats qui en découleront.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dernière modification le mercredi, 01 octobre 2014 15:04
 

bt-fil-blancbt facebookbt dailymotionbt flickrbt feedbt-fil-blanc

2013 © Jean-Louis Touraine. Tous droits réservés.