Jean-Louis Touraine

21 Mai

Inauguration des salons de la santé et de l'autonomie

J'étais hier matin à l'inauguration des Salons de la Santé et de l'Autonomie aux côtés de Marisol Touraine, Ministre des affaires sociales et de la Santé, Laurence Rossignol, Secrétaire d'Etat en charge des Personnes Âgées et de l'Autonomie, et Ségolène Neuville, Secrétaire d'Etat en charge des Personnes Handicapées.

A l'issue de la visite et de la rencontre avec les professionnels hospitaliers, Marisol Touraine a présenté sa vision du rôle de l'hôpital dans les prochaines années et souligné la place essentielle qu'il occupera dans la stratégie nationale de santé (SNS), un texte qui devrait être examiné par l'Assemblée nationale à partir du mois septembre.

De ce discours, je retiens des propos forts de la Ministre en faveur de l'hôpital public, et la volonté de défendre le service public hospitalier, la qualité et l'accessibilité des soins.

Elle a ainsi annoncé que l'objectif premier de la stratégie nationale de santé sera de garantir aux usagers la permanence d'accueil et de prise en charge dans un délai raisonnable, et l'égalité d'accès aux soins sans dépassement d'honoraires.

Dans le cadre de cette réforme, l'hôpital aura bien entendu un rôle majeur à jouer vis-à-vis du territoire dans lequel il s'inscrit. En effet, c'est à l'échelle des intercommunalités, des bassins de populations, que peuvent émerger une meilleure organisation et une meilleure coopération entre les acteurs du monde sanitaire et médico-social. Des projets médicaux communs qui permettront aux établissements d'un même territoire la mutualisation d'un certain nombre d'activités, comme la formation, les achats ou encore les systèmes d'information.

De la même manière, la Ministre a rappelé le rôle de l'hôpital public comme fer de lance en matière d'innovation, notamment dans le domaine de la santé numérique. Elle a ainsi annoncé sa volonté de développer et faire évoluer le Dossier Médical Personnel (DMP), un dossier en ligne que peuvent consulter l'ensemble des professionnels de santé dans le suivi de leurs patients.

Bien sûr, comme je l'ai déjà dit, tout cela ne peut se faire sans la réforme de notre système de financement, ni sans économies. Le futur texte en tiendra compte, en travaillant, par exemple, sur la lutte contre les actes inutiles pour les patients, et notamment les examens redondants, malheureusement encore trop nombreux.

Enfin, je me suis réjouis que la Ministre ait cité l'exemple des Hospices Civils de Lyon, lorsqu'elle a évoqué la sélection des projets hospitaliers que l'Etat avait choisi d'accompagner. La qualité du projet de rénovation des hôpitaux Edouard Herriot et Louis Pradel, et le service rendu à la population de Lyon et ses alentours ont ainsi été des critères déterminants pour ce choix.

Je m'investirai bien entendu dans l'examen de la Stratégie Nationale de Santé dans les mois à venir, et reviendrai sur ce blog vous présenter les différentes mesures qui seront discutées.

Retrouvez l'intégralité du discours de Marisol Touraine en cliquant ici

Dernière modification le mercredi, 21 mai 2014 16:19
 

bt-fil-blancbt facebookbt dailymotionbt flickrbt feedbt-fil-blanc

2013 © Jean-Louis Touraine. Tous droits réservés.