Jean-Louis Touraine

18 Fév

Un troisième plan cancer ambitieux

J'étais présent le 4 février dernier à la Mutualité pour la présentation du troisième Plan cancer (2014-2019) par le Président de la République, lors des rencontres nationales du cancer. Je me félicite de ce nouveau plan qui a l'ambition de répondre à l'ensemble des problématiques soulevées par la maladie, et en particulier de réduire les inégalités face au cancer. Au total, 1,5 milliard d'euros seront consacrés à ce programme, dont la moitié pour financer des mesures nouvelles.

Chaque année, près de 355 000 personnes apprennent qu'elles ont un cancer, première cause de mortalité en France (150 000 décès par an). Le nombre de nouveaux cas a doublé ces 30 dernières années. Dans ce cadre, l'objectif premier de ce Plan cancer est d'augmenter les chances de guérison des personnes malades. Il est donc nécessaire de s'attaquer aux inégalités sociales et territoriales devant la maladie. Pour ce faire, le Plan prévoit notamment de renforcer et faciliter le recours et l'accès au dépistage, de favoriser les diagnostics précoces, mais aussi de veiller à des prises en charge de qualité. Cela passe notamment par une réduction des délais d'accès aux examens et aux soins pour toute personne nouvellement diagnostiquée, le recours à des structures spécifiques pour les personnes âgées, les enfants et les jeunes adultes, et l'amélioration de la coordination entre professionnels.

Ce Plan cancer met aussi l'innovation au cœur de son action avec notamment la volonté de doubler en cinq ans le nombre de patients participant à des essais cliniques afin de prendre en considération tous les cancers, mais également l'ensemble des territoires. Il donne aussi la priorité aux traitements thérapeutiques et technologiques, moins invasifs pour les patients. Par ailleurs, il vise à favoriser la médecine personnalisée dans le but d'adapter la prise en charge de chaque malade en fonction de ses caractéristiques génétiques et des spécificités biologiques de chaque cancer.

Enfin, un investissement important sera réalisé au profit de la prévention et de la recherche. Aujourd'hui, près de 40% des décès liés au cancer pourraient être évités. L'objectif est donc de réduire de moitié le nombre de nouveaux cas de cancers d'ici 20 ans. Particulièrement engagé dans la lutte contre le tabagisme, je me réjouis de la mise en œuvre d'un programme national de réduction du tabagisme et de l'engagement de reverser les recettes consécutives aux hausses futures du prix des produits du tabac à un fonds dédié à la recherche et à la prévention sur le cancer. Pour rappel, le tabagisme est responsable d'un tiers des décès liés au cancer.

Pour lire le texte intégral de présentaton du Plan cancer par François HOLLANDE cliquez ici

Pour visionner la vidéo de l'intervention cliquez ici

Dernière modification le mardi, 18 février 2014 23:59
 

bt-fil-blancbt facebookbt dailymotionbt flickrbt feedbt-fil-blanc

2013 © Jean-Louis Touraine. Tous droits réservés.