Jean-Louis Touraine

25 Mar

Evaluation des contributions françaises au Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme

En tant Président du Groupe d'études sur le SIDA à l'Assemblée Nationale, j'ai été désigné pour participer à l'évaluation de la contribution de la France au Fonds mondial de lutte contre le SIDA, engagée par le Ministère des Affaires étrangères, au début du mois de mars.

Cette évaluation aura notamment pour objectif d'analyser les résultats des actions et interventions financées par le Fonds mondial à travers le monde, ainsi que la cohérence entre l'action du Fonds mondial et les priorités de la France dans sa politique d'aide au développement.

Peu de temps après sa création en 2002, le Fonds mondial de lutte contre le SIDA est devenu le principal organisme multilatéral de collecte de fonds pour la santé dans le monde : il fournit aujourd'hui 82% du financement international pour la lutte contre la tuberculose, 50% de celui consacré à la lutte contre le paludisme et 21% de celui consacré à la lutte contre le SIDA.

Premier contributeur européen et second donateur après les Etats-Unis, la France a toujours fait preuve d'un engagement exceptionnel au sein du Fonds mondial, tant sur le plan politique qu'opérationnel et financier.

En juillet dernier, à l'occasion de la Conférence Mondiale sur le SIDA qui se tenait à Washington, le Président de la République a rappelé que, malgré les difficultés budgétaires, la France entendait maintenir sa participation au Fonds mondial mais aussi la diversifier, par des financements innovants, supplémentaires, et notamment en y affectant le produit de la taxe sur les transactions financières.

Dernière modification le samedi, 13 avril 2013 02:00
 

bt-fil-blancbt facebookbt dailymotionbt flickrbt feedbt-fil-blanc

2013 © Jean-Louis Touraine. Tous droits réservés.