Logo
Imprimer cette page
28 Fév

Lutte contre le tabagisme: remise du rapport d'évaluation

Je vous en avais parlé cet automne: j'ai été nommé co-rapporteur d'une mission parlementaire d'évaluation de la politique de lutte contre le tabagisme aux côtés du députés UMP Denis Jacquat, dans le cadre du Comité d'évaluation et de contrôle des politiques publiques. Après de nombreuses auditions nous avons présenté aujourd'hui un rapport d'évaluation, avec des propositions destinées à mieux lutter contre le tabagisme, qui a été transmis au Ministère de la Santé.


Nous souhaitons que cette lutte soit affichée comme une priorité en termes de santé publique et que tous les leviers soient activés pour la rendre efficace.

Cela passe par une augmentation importante de la fiscalité sur le tabac, supérieure à 10%, pour générer une forte hausse des prix plutôt que plusieurs augmentations modérées. Il faut également rendre moins attractifs les produits du tabac avec un paquet neutre et des avertissements sanitaires plus grands sur les paquets de cigarettes. Cela passe également par l'organisation d'une campagne de communication sur l'interdiction de vente aux mineurs et l'obligation de présenter une pièce d'identité lors de l'achat.

Nous devons également associer davantage tous les acteurs (éducateurs, médecins ...) dans la prévention et de rembourser à 100% les dérivés nicotiniques pour aider les fumeurs à décrocher.

Enfin, il est nécessaire de mettre en place une application plus stricte de l'interdiction de fumer dans les lieux fermés recevant du public.

Pour rappel, 73 000 personnes meurent chaque année en France du tabagisme. C'est la première cause de mortalité prématurée dans notre pays. Les fumeurs réguliers représentaient 29,1% de la population âgée de 15 à 75 ans en 2010 contre 27% en 2005, marquant ainsi une rupture après plusieurs années de baisse continue.

Le tabagisme est actuellement responsable de plus d'un décès sur cinq chez les hommes en France, et une étude publiée en 2006 avait estimé le coût social du tabagisme à environ 47 milliards d'euros.

Pour lire le rapport cliquez ici.

Dernière modification le vendredi, 12 avril 2013 16:20