Logo
Imprimer cette page
22 Avr

Défendre notre système de santé

Je suis intervenu lundi 14 avril dans un colloque organisé à Paris par l'Institut Montaigne et ayant pour thème « Nouveaux acteurs, nouveaux risques, nouvelle sécurité sociale ».

Mon intervention a porté sur les enjeux actuels de notre système de santé et de son financement, c'est-à-dire les actions supplémentaires à développer (par exemple sur la prévention, ou encore sur une meilleure égalité d'accès aux soins) et la nécessité de trouver comment financer le système.

La question n'est pas de choisir entre réforme et immobilisme mais de choisir entre plusieurs projets d'évolution. Bien évidemment, ma vision personnelle, en retrouvant l'esprit du Comité National de la Résistance qui a créé la Sécurité sociale, est de privilégier un accès à tous à la santé, et des soins qui soient en même temps de qualité et offerts à tous, sans ségrégation basée sur l'argent.

Ceci impose :
La suppression des franchises médicales et des mesures injustes socialement mises en place par le gouvernement
Des sources de financement qui ne soient pas basées sur le travail (pour ne pas pénaliser les salariés) mais principalement sur des produits financiers insuffisamment taxés (stocks options, bénéfices sur des transactions financières diverses). Par ailleurs, les taxes sur l'alcool et le tabac, et les produits déclenchant l'obésité devraient aller intégralement à l'assurance maladie.