Logo
Imprimer cette page
01 Aoû

Un grand pas en avant pour le médicament générique

Au mois de mars dernier, j'appelais de mes vœux une autre politique de santé publique concernant l'usage des médicaments, et notamment une politique plus incitative concernant les médicaments génériques.

Passé un peu inaperçu en ce début d'été, un nouveau dispositif a été mis en place par l'Assurance Maladie en partenariat avec les pharmaciens. En effet, depuis le 23 juillet, pour pouvoir bénéficier du tiers-payant et ne pas avancer le coût des médicaments, tous les assurés doivent accepter de se voir délivrer par leur pharmacien l'équivalent générique du médicament prescrit, lorsque celui-ci existe. Les personnes qui refuseraient seraient toujours remboursées bien sûr, mais devraient faire l'avance des frais.

Alors que la part de médicaments génériques délivrés en France est une des plus faibles d'Europe – seulement 1 médicament sur 4 consommés en France est un médicament générique, contre 1 sur 2 aux Pays-Bas – le recours aux médicaments génériques est un enjeu majeur pour l'équilibre des dépenses de santé. Sur la seule année 2011, la substitution de médicaments génériques aux médicaments de marque a permis de réaliser une économie de 1,4 milliard d'euros à la Sécurité sociale.

Est-il utile de rappeler que ces médicaments, moins coûteux, ont une efficacité identique à celle des médicaments de marque, puisque le principe actif est exactement le même et que seuls changent la présentation, l'emballage et les excipients ? Un peu comme lorsque l'on « paie la marque » de certains produits.

Cet exemple nous montre qu'il est possible de redresser les comptes sociaux, de réussir à conserver un système de santé performant et solidaire, sans porter atteinte à la santé des Français, sans restreindre l'accès aux soins, en mobilisant tous les acteurs de la santé et en n'hésitant pas à bousculer certains conservatismes pour mettre en place des réformes nécessaires.

Pour aller plus loin, télécharger l'article du Progrès de ce jour ci-dessous :

pdf"Dépenses de santé : le tiers payant conditionné à l'usage des génériques" - Le Progrès - 1er Août 2012

Dernière modification le mercredi, 12 décembre 2012 16:16