Jean-Louis Touraine

A l'Assemblée nationale

L'Assemblée Nationale est l'institution où s'exerce le pouvoir législatif. Avec le Sénat, elle constitue ce que l'on appel le Parlement. Les 577 députés de France et d'Outre Mer, élus par le peuple au suffrage universel direct tous les 5 ans, siègent environ 1000 heures par an pour voter une centaine de lois.

Ils sont membres d'une des six Commissions de l'Assemblée Nationale (Commission des affaires culturelles, familiales et sociales, Commission des affaires étrangères, Commission des finances, affaires générales et plan, Commission de la défense nationale et des armées, Commission des affaires économiques, de l'environnement et du territoire, Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la République). Jean-Louis Touraine siège dans la Commission des affaires culturelles, familiales et sociales.

En savoir plus

En matière de santé, le reste à charge pour les patients est aujourd’hui trop important, essentiellement pour les soins optiques, dentaires et auditifs, qui sont essentiels pour tous les Français. Ainsi, sur les prothèses dentaires, le reste à charge s’élève à 43%, ou encore à 53% sur les aides auditives.

En savoir plus...

Tribune à mon initiative cosignée par 156 députés issus d'horizons divers, parue dans Le Monde du 28 février.

« On ne meurt pas bien en France ». Aujourd’hui, l’offre de soins palliatifs ne satisfait pas à la multiplicité des situations individuelles et des souffrances des personnes en fin de vie. Des souffrances accentuées par l’impossibilité pour chacun de « choisir sa fin de vie ».

En savoir plus...

En septembre dernier, la Ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, et la Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Frédérique Vidal, ont confié au Pr. Loïc Vaillant, professeur des Universités et Président de la COMUE Léonard de Vinci (Nord de la Nouvelle Aquitaine), une mission sur la « mise en œuvre du service sanitaire pour les étudiants en santé », conformément à l’engagement pris par Emmanuel Macron.

En savoir plus...

Les lois de bioéthique ont pour objectifs de fixer les limites de l’intervention de la médecine sur le corps humain en garantissant le respect de la dignité de la personne et d’éviter toute forme d’exploitation dérivée de la médecine. Ces lois bénéficient d’une révision tous les 5 ans. Dès lors, des débats s’organisent en amont de la révision qui aura lieu à la fin de l’année 2018.  Dans ce cadre, je suis intervenu lundi dernier à Sciences Po Paris au cours d’un débat organisé conjointement par l’Institut d’Études Politiques et l’Espace éthique d’Ile de France.

En savoir plus...

Depuis le 1er janvier 2017 les règles du don d’organes ont été modifiées. Le bureau de la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale m’a investi d’une mission parlementaire flash. Il s’agit d’une enquête express visant à évaluer l’application du principe du consentement présumé. 

En savoir plus...

J'ai déposé une proposition de loi sur la fin de vie dans la dignité. Ce texte, cosigné par un cinquantaine de mes collègues, vise à mettre fin à une hypocrisie. La France accuse sur ce sujet un net retard sur ses voisins européens, alors que 90% de nos concitoyens sont favorables à une évolution législative.

En savoir plus...

bt-fil-blancbt facebookbt dailymotionbt flickrbt feedbt-fil-blanc

2013 © Jean-Louis Touraine. Tous droits réservés.