Jean-Louis Touraine

14 janvier 2019

La Mission d’information sur la r…

La Mission d’information sur la révision de la loi bioéthique constituée en juillet dernier, vient de rendre son rapport. Constituée de 36 député.e.s, cette mission …

En savoir +
25 septembre 2018

Avis du CCNE sur la bioéthique : i…

Le comité consultatif national d’éthique (CCNE) vient de présenter, ce jour, son avis 129, contribution de l’institution à la prochaine révision des lois de …

En savoir +
14 juin 2018

Reste à charge zéro : une réform…

En matière de santé, le reste à charge pour les patients est aujourd’hui trop important, essentiellement pour les soins optiques, dentaires et auditifs, qui …

En savoir +
26 février 2018

Un service sanitaire pour réussir …

En septembre dernier, la Ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, et la Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de …

En savoir +

L'Assemblée Nationale a adopté dans la soirée du 20 décembre, le texte sur le pouvoir d'achat. Deuxième loi sur le sujet en moins de six mois, cette proposition est le symbole de l'échec du « choc de confiance » espéré par le gouvernement après le vote de la loi TEPA (Travail, Emploi, Pouvoir d'Achat). Au-delà de l'aspect politique, le texte n'apporte pas de réponse à la préoccupation majeure des Français en cette fin d'année.

En savoir plus...

Question au Gouvernement

Monsieur le Premier ministre, bien plus que le Président de la République et le Gouvernement, une majorité de Français s'inquiètent de la baisse de leur pouvoir d'achat. À nombre d'entre eux, vous n'avez apporté aucune réponse : retraités, chômeurs, travailleurs à temps partiel, salariés qui ne peuvent faire d'heures supplémentaires ont du mal à assumer même les dépenses essentielles d'alimentation, de santé, de logement. Mais ceux auxquels vous avez proposé une réponse partielle sont également inquiets. En effet, à quel taux seront rachetées les RTT ? À celui des heures supplémentaires ? Dans la fonction publique, on mentionne des taux bien inférieurs, en dessous même de celui de l'heure normale de travail.

En savoir plus...

Six semaines après la coupe du monde de rugby, la France accueille depuis ce week-end une nouvelle compétition planétaire, la coupe du monde de handball féminin.

Le Palais des sports de Lyon reçoit à cette occasion les matches du groupe C, dans lequel on retrouve les équipes de la Norvège, de l'Autriche, de l'Angola et de la République dominicaine. La compétition, qui a commencé hier, a vu l'Autriche battre la République dominicaine sur le score de 32-19, alors que la Norvège s'est imposée face à l'Angola sur le score plus serré de 32 à 26. Je suis très heureux que la ville de Lyon accueille cette compétition, et plus particulièrement ce groupe dont fait partie la Norvège (championne Olympique, championne d'Europe, Vice-championne du monde), l'une des favorites dans la course au titre mondial.

En savoir plus...

Intervention de Jean-Louis Touraine, Député de lyon

Monsieur le Président, Madame la Ministre, Mes chers collègues,

La santé publique exige une volonté politique, des moyens budgétaires et l'affirmation de valeurs fortes. De quoi s'agit-il ? D'améliorer l'état sanitaire de tous nos concitoyens, bien sûr. Mais aussi de prévenir les grandes menaces, les épidémies, les fléaux sanitaires. Mais encore et surtout de protéger les plus faibles, les plus vulnérables d'entre nous.

En savoir plus...
25 Oct

Honteux

Une proposition de loi du Nouveau Centre visant à permettre à un parti qui dispose de quinze députés de bénéficier d'un financement public a été inscrite "en urgence" à l'ordre du jour de l'Assemblée nationale hier. Comme mes collègues du groupe socialiste, j'ai été choqué par cette mesure honteuse qui bafoue les principes de notre démocratie et n'est qu'une loi sur-mesure destiné à arranger les affaires d'un seul parti.

En savoir plus...

Intervention de Jean-Louis Touraine, député socialiste du Rhône

Monsieur le Président, Mesdames et Monsieur les Ministres, Chers collègues,

Récemment, le précédent Président de la Commission des Affaires Sociales a fait acte de repentance. Dans un quotidien du soir, il a déclaré, je cite :

« Un remords lancinant me taraude : ne pas m'être battu suffisamment pour sauver l'hôpital public qui s'enfonce inexorablement dans un coma ».

Oui, c'est vrai, l'hôpital public est, depuis six ans, maltraité par nos dirigeants successifs et la situation actuelle est devenue très grave.

En savoir plus...
 

bt-fil-blancbt facebookbt dailymotionbt flickrbt feedbt-fil-blanc

2013 © Jean-Louis Touraine. Tous droits réservés.